Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos

  • : Livres comme l'air...
  • Livres comme l'air...
  • : En quête de livres intergénérationnels...
  • Contact
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 19:12

0

Charles Perrault & Maurizio A. C. Quarello

Milan Jeunesse

2010

27 x 32 cm environ - 46 pages

 

Voici un gentil petit conte pour enfants, qui ravira les petits et les grands !

 

     Seigneur laid et cruel, jeune fille écervelée, égorgements en règle et menaces de mort : charmant ! Je rassure les Martiens qui n’auraient jamais entendu parler de notre Barbe nationale, ça se finit bien.

     Dommage d’ailleurs. Parce que quand même, il a un peu raison Barbe Bleue : ses femmes sont de sacrées arrivistes, elles l’épousent pour son argent, et sont en plus incapables de lui obéir alors qu’il les met explicitement en garde. Non mais on est où là ?! Je suis sûr que tout ce qu’il voulait, c’était d’être aimé pour ce qu’il était (et soit dit en passant, perso, la barbe bleue je trouve ça classe) et pas seulement pour sa fortune, et d’avoir une femme suffisamment fute-fute pour pas aller fourrer son nez dans ce qui ne la regarde pas.

     En fait c’est ça ! Il procède à un test d’intelligence ! Toutes les femmes égorgées cachées dans son placard ont fait la même erreur que la dernière (bon par contre du coup il a quand même dû trucider la première gratuitement… Ou alors elle a échoué à un autre test) !

 

Bref.

 

      Barbe Bleue atrio Barbe bleue 25-small

 

     Tout le monde connaît Barbe Bleue, mais je suis ici pour vous parler d’une vision du conte qui vous est peut-être inconnue. Maurizio Quarello, illustrateur de mon cœur depuis les Histoires naturelles, s’est mis en tête de transposer le texte de Perrault (il s’agit ici du vrai texte, et non d’une adaptation) dans les années 1920. Vous croyez que l’histoire perd en effroi, point du tout ! Les couloirs de la belle demeure sont bien aussi glaçants que ceux du château période Gustave Doré.

     Quarello construit ses images comme on compose des plans de cinéma, et leur donne des angles de vue inattendus et déroutants. Plongées, contre-plongées, décadrages vers le haut, personnages vus de dos ou de trois-quarts dos… Tout semble ajusté pour créer une atmosphère où plane le malaise, le truc-qui-cloche. L’utilisation des couleurs est hyper forte : des couleurs en demi-tons habitent la plupart des images (bruns, kakis, beiges, gris…) et le rouge s’insinue petit à petit, sournoisement, jusqu’à occuper le fond tout entier et devenir le décor de la mise à mort de ce taureau enragé qu’est Barbe Bleue. C’est « amusant » de voir que l’un des personnages les plus cruels et sanguinaires de la littérature a une barbe bleue. Bleue, la barbe… pas rouge justement. Ç’aurait été trop simple, et les trucs simples c’est pas très intéressant

 

Je suis amoureuse de ce livre, à la fois terrible (difficile de ne pas l'être avec un tel sujet) et sublime. Ce qui n'est finalement pas si contradictoire si on en croit cette définition (j'ai pas honte de citer wikipédia) : "le sublime déclenche un étonnement, inspiré par la crainte ou le respect".

À méditer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Zouz - dans Albums
commenter cet article

commentaires

Za 29/10/2012 12:00

"La Barbe Bleue, mon canard,
Qu'est-ce qu'il y a dans ton placard ?
Ça sent bizarre..."
http://www.deezer.com/fr/search/thomas%20fersen%20barbe%20bleue

Je viens de récupérer cet album que j'avais prêté (oui, je suis inconsciente). Je lui trouve un petit air "Landru" par moment... Les illustrations rendent le suspens de manière impeccable ! Et la
couverture, quelle intensité !

Et sinon, ça fait plaisir de te revoir par là, miss Zouz !

Zouz 04/11/2012 21:34



Ah j'irai écouter l'ami Fersen ! Et tu as raison, les images sont parfaites pour le suspens et la tension. Brrr...



Violette 27/10/2012 17:04

je note ! est-ce que c'est accessible aux jeunes enfants? (ma fifille de presque 4 ans connaît l'orginal)

Zouz 28/10/2012 20:37



Hello Violette ! Pour ton bout de chou je dirai que si elle connaît déjà l'histoire ça ne posera pas de problème... Le langage est parfois un peu archaïque mais les mots et les expressions
difficiles sont expliqués à la fin du livre ! Et les images sont tellement incroyables... C'est l'occasion de montrer de belles choses aux enfants ;-)


Bises !