Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos

  • : Livres comme l'air...
  • Livres comme l'air...
  • : En quête de livres intergénérationnels...
  • Contact
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 20:31

9782361931353.jpg

 

Janne Teller

Les Grandes Personnes

2012

142 pages

 

Le titre intrigue, forcément. Et après lecture, il fait froid dans le dos.

Ce rien raconte pourtant quelque chose, et ce quelque chose est l'histoire de jeunes de 12 ou 13 ans qui vont tenter de prouver que la vie a un sens. Rien que ça... Ce qui les motive, c'est le fait que l'un d'entre eux affirme que tout est vain, que rien n'a de signification puisqu'absolument tout est voué à disparaître. Grosso modo. Ses camarades sont déroutés par une idée aussi catégorique et restent persuadés qu'ils peuvent prouver à cet ange de l'apocalypse qu'il y a bien des choses sur cette terre qui valent la peine, qui sont chargées de signification. Qu'à cela ne tienne, la petite bande entreprend d'ériger un Mont de signification, soit un empilement d'objets qui font sens à leurs yeux. Le jeu est que chaque enfant doit décider de ce que doit mettre le suivant.

 

Au début ça va, on demande notamment à la narratrice de se séparer de ses sandales vertes toutes neuves. Mais chaque élève demande au suivant une chose dont il est plus dur de se séparer. Le petit hamster de celle-ci, le tapis de prière de celui-là, le vélo de l'un, le cercueil du petit frère de l'autre, l'escalade ira loin. Je ne veux pas vendre la mèche mais certaines requêtes ont failli me faire tourner de l'oeil dans le métro.

 

J'aime définitivement ce livre, car il nous montre l'enfance dans tout ce qu'elle a de cruel, de violent, mais surtout de profond et d'entier. Quand on est jeune, on manque de recul, de points de comparaison, on ne peut pas relativiser, peser le pour et le contre, faire dans la demie-mesure. Les choses qui enfant nous paraissaient évidentes nous semblent aujourd'hui insensées, d'autres nous laissaient indifférents qui aujourd'hui sont le coeur du problème.

 

Rien est une grosse claque, un vrai questionnement sur les raisons de l'existence, une réflexion sur la curieuse course du monde et de la société, où le peu de choses réellement importantes s'avèrent finalement achetables. Un peu déprimant comme lecture, impossible de le nier, mais comme vous l'avez compris, c'est pour mieux nous faire ouvrir les yeux sur ce qui n'a pas de prix à nos yeux.

 

Une lecture essentielle, et un livre pour tous, assurément.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lysée 16/04/2014 16:36

Ca me parle beaucoup cette critique, j'ai ajouté le titre à ma liste de livres à acheter. Merci.

La noiraude 04/03/2014 16:30

Bonjour,

Je suis arrivée ici de lien en lien, comme quoi le hasard fait bien les choses. Je note les références de ce livre, et je vais prendre le temps de lire vos critiques. Je suis sure que je vais
trouver de quoi combler mes prochaines lectures. Cordialement.