Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Infos

  • : Livres comme l'air...
  • Livres comme l'air...
  • : En quête de livres intergénérationnels...
  • Contact
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 16:52

9791091472005.jpg

 

Merveille Merveille Merveille

 

     Les éditions Tishina viennent d'ouvrir et commencent très très fort. "Opus numéro 1" de leur collection est le roman Soie d'Alessandro Baricco. Jusqu'ici rien d'extraordinaire, d'autant plus qu'il s'agit d'une nouvelle édition d'un livre déjà paru et largement connu.

 

Oui mais.

 

19 x 24 cm.

 

Illustré.

 

Par Rebecca Dautremer.

 

90 illustrations pour 208 pages.

 

Avec une jaquette incroyable.

 

     Le lendemain de sa sortie je me suis précipitée en librairie mais là, gros doute : dans quel rayon chercher ce livre hors du commun ? Après quelques errances infructueuses au rayon beaux livres et rayon BD et romans graphiques, c'est finalement au rayon littérature générale que je l'ai trouvé sagement rangé, n'attendant de toute évidence que moi, à "B" comme "Baricco". Un peu frustrée que cette chose sublime ne soit pas mise davantage en avant mais bon, peu m'importait car JE L'AVAIS ENTRE LES MAINS !!! À MOI !

     Bien sûr que des romans illustrés il y en avait avant ça. Mais souvent, textes et images sont à la limite de l'hermétisme parce-que-vous-comprenez-on-ne-peut-quand-même-pas-faire-un-livre-illustré-pour-adultes-qui-soit-trop-simple-parce-que-sinon-l'adulte-va-se-sentir-rabaissé. Ben voyons. Le conceptuel, l'abscond, l'abstrait, le tordu, le graphique, c'est bien, mais ça ne rend pas toujours l'objet plus intelligent. Ici l'illustration fait instantanément rêver. Beaucoup de mystère certes, beaucoup de clefs à déchiffrer, mais avant tout de l'émerveillement ! De l'ÉMERVEILLEMENT que diable !

 

     J'avais déjà adoré le travail de Dautremer sur Alice au Pays des Merveilles parce que cela réconciliait mon côté adulte et mon côté enfant. Ici, avec Soie, c'est encore mieux : le livre est rangé au rayon adulte, ce qui signifie que quelqu'un a compris qu'on pouvait être grand et aimer lire et voir à la fois, lire et regarder.

     Je n'arrive pas à m'expliquer pourquoi il n'existe pas plus de livres comme ceux des éditions Tishina. Quelle idée de génie d'avoir demandé à une illustratrice connue pour des livres jeunesse d'illustrer un livre adulte !!!

     Tishina apporteront-ils la paix dans le coeur de ceux qui aiment et les romans, et les albums jeunesse ? En ce qui me concerne : mission accomplie.

Je dois aussi vous dire un mot de la fabrication : un papier sublime (un Munken : je m'évanouis de bonheur), une typo idéale pour la lecture et l'équilibre de la page, des dimensions parfaites (le nombre d'or aurait-il quelque chose à voir là-dedans ? Bon d'accord je m'enflamme peut-être un peu là...), une couverture cartonnée, un dos bombé...


Je brûle de savoir ce que sera leur prochain "Opus".

Vite vite vite.

 

NB : je n'avais jamais lu Baricco avant ça et un ami m'avait dit "tu vas voir c'est... spécial". Et effectivement, c'est spécial, mais définitivement dans le très bon sens du terme.

 

soie_tishina6.jpgPhotos © éditions Tishina

Repost 0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 11:28

Bilan du Salon du livre de Paris 2012 !


J'ai cette année jeté mon dévolu sur 3 stands : celui des éditions Attila, celui de Zulma et l'incontournable stand d'Actes Sud collection Babel...

7 livres, 97€.

J'eus préféré 97 livres pour 7€ mais on ne choisit pas toujours !


Si vous avez déjà lu ces livres, vos avis sont les bienvenus !

 

 

jardinsstatuairesempiredunhommeAux éditions Attila : Les Jardins statuaires de Jacques Abeille, 2010, et L'Empire d'un homme de Ramon Sender, 2011.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lacene.JPGlimitesdelanuit.jpg

 

 

 

Aux éditions Zulma : La Cène de Hubert Haddad, 2005, et Les Limites de la nuit de Eduardo Antonio Parra, 2011.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

adoration.jpgafflictionconversation amoureuseAux éditions Actes Sud collection Babel : La Conversation amoureuse d'Alice Ferney, 2000, Affliction de Russel Banks,1992, et Une adoration de Nancy Huston, 2003

Repost 0