Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos

  • : Livres comme l'air...
  • Livres comme l'air...
  • : En quête de livres intergénérationnels...
  • Contact
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 19:31

IMG 3351 IMG 3355

 

pleine-lune.jpg

 

Antoine Guilloppé

Gautier-Languereau

2011

32,5 x 29,5 cm - 31 pages

 

     Ce n'est pas pour rien que le jury de la Neuvième Nuit du Livre a décidé en mars dernier de décerner le prix du livre jeunesse, récompensant la plus belle fabrication, à cette merveille qu'est Pleine Lune. Pourtant les candidats au trophée n'étaient pas des moindres : Il était une fois de Benjamin Lacombe (chronique ici), Oxiseau de Bernadette Gervais et Francesco Pittau (chronique à venir) et Chapellerie pour dames de coeur, chats bottés et enfants songes de Frédéric Clément (à dénicher au plus vite).

     Pleine Lune est un livre-dentelle d'une beauté et d'une grâce rares, aussi sombre que lumineux, aussi inquiétant qu'apaisant. Entièrement en noir et blanc, sans même une nuance de gris, c'est un tour de force que les équipes de Gautier-Languereau accomplissent ici. Les pages blanches finement découpées sont noires au verso, et vice versa, ce qui donne à chaque illustration deux vies distinctes et à la fois inséparables. Sans compter les jeux d'ombres lorsque l'on regarde l'album sous la bonne lumière ! C'est une féérie que de tourner les pages de ce livre...

 

IMG_2857.JPG

 

     La couverture fait un peu peur : la tête d'un loup au regard franc se découpe, les détails sont autant de taches blanches sur le fond noir. L'animal a l'air de défier le lecteur : osera-t-on franchir la couverture et suivre la bête dans la nuit de la forêt ? La curiosité attisée par cette ténébreuse invitation, nous entrons. Et on est un peu surpris, voire rassurés, de voir que l'inquiétude est plus grande du coté des animaux que du nôtre : apparemment quelque chose d'inhabituel se passe cette nuit-là...

     (Décou)Page aprés (décou)page, on découvre un à un tous ces animaux inquiets et aux aguets. Seuls les ours sont sereins, et ils ont bien raison. C'est l'issue du livre et je vous laisse la découvrir vous-même ;-)

 

     Il s'agit bien d'un livre somptueux à la fabrication audacieuse et radicale, dont je regrette toutefois le peu de narration. J'ose avouer que j'avais rêvé d'une histoire un peu extraordinaire, un peu magique, quelque chose de moins simple. Cependant, il est certain que cette simplicité sera la bienvenue lorsqu'il s'agira de montrer ça à des tous petits ! Du coup, je pardonne à ce livre de ne m'avoir pas fait trop peur =)

 

Pour en savoir plus sur Antoine Guilloppé, par {ici} !

Pour voir de plus près les éditions Gautier-Languereau, par {} ! (présentation via le site Ricochet, parce qu'impossible d'accéder au site des éditeurs...)

 

challengealbumbig1

Partager cet article

Repost 0
Published by livres comme l'air - dans Albums
commenter cet article

commentaires

M FB 26/09/2011 10:30


Pour l'avoir vu en vrai, il est vraiment très très chouette celui-ci ! =)


Zouz 26/09/2011 10:42



100% d'accord !!! ^^ il est chouette et EN PLUS y a une chouette dedans...



Pamply 12/04/2011 21:24


Moi, j'ai eu super peur. Et puis j'ai pleuré à la fin. Hihi
Très bel article, ça donne envie; on sent déjà le parfum de mystère qui embaume ce livre