Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos

  • : Livres comme l'air...
  • Livres comme l'air...
  • : En quête de livres intergénérationnels...
  • Contact
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 15:15

IMG 3351 IMG 3356 IMG 3353

 

Vango

 

Timothée de Fombelle

2010

Gallimard Jeunesse

 

J’ai évoqué Vango dans mon billet surTobie Lolness, alors voici de quoi vous en dire davantage…

 

     Europe, 1934. Vango a vingt ans et court, court et court encore. Mais que ce soit la police ou des êtres louches et malintentionnés qui se lancent à ses trousses, ça n’est jamais que le passé de Vango qui le traque. Il ignore tout de ses origines et des raisons qui font qu’il est aujourd’hui activement recherché, mais est fermement décidé à ne pas se laisser prendre avant d’avoir élucidé les mystères qui entourent son existence.

 

     Sur fond de montée du nazisme Vango est en route vers son destin, qui s’annonce spectaculaire si l’on en croit les indices savamment distillés au fil des pages de ce premier volume. Et c’est vrai que même avant de savoir quoi que ce soit sur les circonstances de la naissance de Vango et celles de la disparition de ses parents, le récit de son enfance laisse rêveur. Élevé par Mademoiselle, vieille nourrice polyglotte qui lui transmets les langues qu’elle connaît, Vango grandit sur Salina, dans les Îles Éoliennes au large de l’Italie. Il connaît son île comme le revers de sa main, grimpe le long des falaises (parfois sans les pieds !), apprécie la compagnie des hirondelles mais beaucoup moins celle des humains. Il revient toujours, même après plusieurs jours de vagabondage, dans la petite maison de Mademoiselle d’où s’évadent des effluves de cuisine merveilleuse, annonciateurs de mets savoureux. La vie est douce pour le petit Vango mais une nuit, l’année de ses 10 ans, va changer la donne

     Au fil des ans le nom de Vango prend tout son sens : dans Vango il y a vent, et il y a surtout vengeance. Le souffle de la vengeance commence à courir dans l’esprit du héros. Lui qui devait être nommé prêtre (ouverture du roman) sent bientôt la haine couler dans ses veines et battre au rythme des choses qu’il apprend. Sacré programme.

 

     Comme disent les jeunes, c’est trop OUF ! Sans exagérer, c’est définitivement palpitant et imprévisible. Rien n’est convenu, on découvre l’univers de Vango et des gens qu’il croise sans jamais savoir ce que l’on va découvrir, les personnalités et les secrets de chacun sont passionnants, l’intrigue est rondement menée dans une habile construction entre présent et passé.

     Timothée de Fombelle confirme qu’il sait créer des êtres et des situations vibrantes de vérité et d’énergie. Comme dans Tobie Lolness, l’humanité tout entière a rendez-vous dans ce roman dont j’attends la suite avec une ÉNORME impatience.

 

Viiiite la suiiiite !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Josyy 22/12/2011 15:50

Je suis en train de le lire et pour l'instant j'adore. ^^

Zouz 23/12/2011 22:52



J'espère bien ;-) Quant à moi je tarde à me procurer le tome 2... Il faut que je me bouge !



saxaoul 02/10/2011 18:07


ça tombe bien puisque la suite c'est pour très bientôt !


Zouz 02/10/2011 18:33



Ah c'est vrai ?? Me voilà rassurée :-)