Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos

  • : Livres comme l'air...
  • Livres comme l'air...
  • : En quête de livres intergénérationnels...
  • Contact
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 15:44

fifi-02.jpg

 

 

Astrid Lindgren

Édition originale : 1945

Ma version : Hachette Jeunesse 1995

157 pages

 

      Qui n'a pas rêvé, petit(e), d'avoir Fifi Brindacier comme amie ou mieux, d'être Fifi. Elle est fascinante cette Fifi : nattes rousses de part et d'autre de la tête, chaussures trop grandes (pour que ses pieds puissent grandir confortablement), grande maison pour elle toute seule sans parents pour lui dire quoi faire et quand le faire, et surtout force herculéenne ! Elle passe ses journées à cuisiner une montagne de cookies, elle a pour compagnons un petit singe et un cheval, et a toujours des idées de jeux géniales (celui des Chercheurs de choses a l'air particulièrement attrayant !).

 

      Elle est drôle en plus, à raconter tout ce qu'elle a vu du temps où elle faisait le tour du monde avec son Papa. D'ailleurs, son Papa, il a disparu. Mais elle ne s'inquiète nullement : elle est certaine qu'il est quelque part sur une île où il est devenu Roi des cannibales. Fifi ne s'inquiète de rien, au-delà de toute raison d'ailleurs. Elle est brute de décoffrage, parle en argot, mange de la tarte à la crême en mettant la tête dedans et se contredit sans cesse. Elle ne voit pas à quoi pourrait bien lui servir l'école et ridiculise la maîtresse (qu'elle tutoie outrageusement) avant de retourner vaquer à ses occupations (faire tourner en bourrique un duo de gendarmes pas fute-futes). Elle n'est soumise à aucune autorité, personne ne semble pouvoir l'empêcher de vivre sa vie : c'est un sacré programme tout de même ! Fifi n'est pas une révoltée, elle n'est pas une révolutionnaire ni une meneuse, elle obtient sa liberté non au prix d'un combat mais plutôt grâce à cette puissance qu'est l'absurdité de son comportement, qui dépasse et déroute quiconque essaye de la raisonner.

 

Bref. Elle est sensass.

 

      Cette héroïne pas politiquement correcte, l'amie de mes sept ans, n'a pas pris une ride contrairement à moi ! Je me demande quelle personne elle serait devenue si Astrid Lindgren l'avait fait grandir... Peut-être qu'il vaut mieux pour elle que ses pieds n'aient jamais rempli ses chaussures ;-)

 

      Je conseille à tout un chacun de découvrir, de redécouvrir ou de faire découvrir cette petite fille aux moeurs scandaleuses et à l'imagination farfelue !

Note : les aventures de Fifi Brindacier sont déclinées en trois tomes ! Fifi Brindacier, Fifi princesse et Fifi à Couricoura.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Za 03/11/2011 12:21


M'enfin, Violette ! Sans Fifi, pas de Zazie (c'est un peu osé comme thèse, je ne suis pas sûre que Raymond Queneau l'ait lue), sans Fifi pas de Fantômette ! Nous sommes toutes les filles de Fifi !
Comment ça, je m'emporte ?! Mais pas du tout !!!


Violette 02/11/2011 22:32


oh ben tiens, je n'ai jamais pensé à l'existence possible de ce livre. Le personnage est un mythe, c'est clair! ^^


Zouz 03/11/2011 18:27



Un personnage comme on n'en fait plus ! Ou si on fait encore des personnages extra, Fifi est vraiment unique en son genre =)



Za 25/10/2011 22:18


Fifi présidente !!
Fifi est immortelle, inoxydable, impayable, libre, drôle, délirante, foutraque, malpolie, décoiffante, aérienne, époustouflante, ébouriffante, attachante, exaspérante, extraordinaire, originale,
bref, si j'osais, je prendrai modèle sur elle.
Et si ça t'intéresse : http://le-cabas-de-za.over-blog.com/article-fifi-brindacier-52244908.html


Zouz 26/10/2011 09:13



Je n'aurais pas mieux dit =) d'ailleurs je n'AI pas mieux dit. Je cours voir ce qui se cache derrière ton lien !!!



Zax 24/10/2011 15:40


Waaaaaah! Fifiiiiiii!!!


Zouz 24/10/2011 21:01



Héhéhé ouep ! Sacrée Fifi =) Tu l'aimes toi aussi ?