Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Infos

  • : Livres comme l'air...
  • Livres comme l'air...
  • : En quête de livres intergénérationnels...
  • Contact
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 10:37

botanique circus

 

Frédéric Clément

Albin Michel Jeunesse

2011

23,5 x 33,5 cm environ - 30 pages

 

     À peine remise de ma découverte de  Chapellerie pour Dames de coeur, Chats bottés et Enfants songes, je me jette à corps perdu dans l'univers de ce fantasmagorique Botanique Circus.

 

"Roulement de topinambours" pour le divin artiste-poète, l'orfèvre du mot et de l'image, le fameux dompteur de typographies sauvages j'ai nommé... Frédéric Clément !

 

     Vous l'aurez compris, par cette phrase j'annonce la teneur de ce trésor qu'est le Botanique Circus. Un cirque oui, mais certainement pas celui auquel on s'attend ! Il s'agit ici d'une succession de numéros plus fous les uns que les autres qui ont pour principaux acteurs... des végétaux.

La fraise, vous la connaissez douce, ronde et sucrée, venez découvrir sa vraie nature de bête féroce que l'on doit par sécurité garder sous une cloche de verre. La capucine, une jolie petite fleur n'est-ce pas ? À y regarder de plus près elle cherche à s'enrouler autour de votre cou, cobra menaçant que seuls les yeux du charmeur peuvent calmer. Et le charmant lupin... Auriez-vous oublié que son nom vient de lupus qui signifie loup ? Nettement plus inquiétant vu comme ça...

Le Botanique Circus donne le frisson.

 

Mais pas que !

C'est aussi doux et chaud et rigolo ! Les histoires de Frédéric Clément sont belles, héroïques et émouvantes, et drôles et ébouriffantes ! Je citerai pour exemples les numéros de Miss Physalis, contorsionniste maudite prisonnière d'une cage de dentelle comme toutes ses aïeules avant elle, et de Henrico de Mexico "le haricot sauteur et son saut de la mort" : comment ne pas pleurer ou rire à l'idée de ces personnages si vibrants ?

 

IMG 3404 IMG_3400.JPG IMG_3401.JPG

 

     Toutes ces histoires auraient suffit à faire mon bonheur mais les choses vont plus loin, comme toujours avec Frédéric Clément. Les images qui accompagnent le texte rivalisent de beauté et de grâce. L'univers dépeint est assez profond pour que l'on s'y noie, hypnotisé par ces personnages et les créatures à leur côté. Les atmosphères sont toutes d'ombres et de lumières, invitant à la même table la peur et l'émerveillement. Deux hôtes de choix que j'affectionne particulièrement et qui vont il faut le dire, très bien ensemble.

 

     Un détail de taille reste à noter : le texte complet de l'histoire est contenu dans un petit livret annexe, soigneusement logé dans une poche à l'arrière de la couverture. Les illustrations n'ont donc en vis-à-vis qu'un échantillon de texte (déjà ravissant en soi). Vous pouvez donc choisir, comme le stipule l'Avis qui ouvre l'ouvrage, votre mode de lecture. Astucieux et pas banal.

 

IMG_3399-copie-1.JPG

 

     Pour ce qui est de ma propre lecture, j'ai opté pour une autre solution encore : après avoir acheté le livre à Montreuil le samedi, je ne l'ai pas ouvert. Je me suis rendue le dimanche à la lecture que l'auteur devait faire de son texte : la surprise serait donc totale. Et laissez-moi vous dire que j'en ai eu pour mon argent. J'avais déjà écouté des lectures de Frédéric Clément (sur son site) mais entendre ça en vrai c'était simplement fou et l'enchantement n'en fut que plus grand. Visuellement, les mots sur la page sont à l'honneur grâce aux variations de typographies, aux virtuosités et fantaisies de mise en page. Mais avec la voix de Frédéric Clément, j'entendais la mise en page et les typographies. Magique. Et dépitée de voir les enfants turbulents et leur parents (au moins aussi turbulents) aller et venir devant l'estrade où l'auteur contait, mordant dans sandwichs, déplaçant poussettes, écoutant quelques secondes et, ne voulant pas mettre leur imagination sur play, repartant aussitôt pour aller voir ailleurs si j'y étais. Pardonnez leur, ils ne savaient pas ce qu'ils rataient. Tant pis pour eux !

 

Merci à Frédéric Clément de remplir nos vases vides de tant de fleurs

que nous ne méritons pas toujours.

 

challengealbumbig1

Partager cet article

Repost 0
Published by Zouz - dans Albums
commenter cet article

commentaires

Violette 28/01/2012 15:39

où es-tu? en pause? j'espère que tout va bien !!

Zouz 07/02/2012 11:01



Chère Violette, ce début d'année est un peu fou et je cours 12 lièvres à la fois, d'où ma honteuse absence :-( Mais je suis toujours là et je prépare mon prochain billet ! Merci de prendre des
nouvelles en tout cas =)



Noukette 07/01/2012 00:28

Toujours aussi beau ! Une très belle année à toi ! ;-)

Zouz 11/01/2012 22:41



Merciiii à très bientôt ! Et bonne année of course ;)



Za 03/01/2012 22:26

Et si je te souhaitais une heureuse et belle année, là, comme ça ? et avec une rafale de bises, en plus ! Voilà.

Zouz 05/01/2012 11:05



Ah ouais comme ça ! Haha avalanche (je sais que tu aimes la neige mouarf mouarf) de bises glacées et bonne année !



jeneen 01/01/2012 09:52

Superbe livre (et billet !) et une immense tentation, la première de l'année ! tu as bien fait de rester l'écouter sans avoir lu le livre avant, ça a du être magique...!!! plein de belles choses
pour cette nouvelle année , et régale-nous encore de beaux livres !!!! biz

Zouz 02/01/2012 22:46



Merci ! Plein de bonnes choses à Jen et toi, que vos aventures bloguesques soient pleines de découvertes et de rebondissements ! À bientôt =)



Za 21/12/2011 11:19

Je n'ai jamais eu "le livre épuisé" entre les mains, et pour cause, il est, en effet, épuisé ! Amuse-toi d'ailleurs à regarder sur le net les prix auxquels les gens le revendent... Pure folie !

Zouz 21/12/2011 17:12



AAAArrrgh oui d'accord.